Qui sont les intervenants dans un contrat d'assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. ?

 

souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
">

Le souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
:

Le souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
est une personne physique qui souscrit le contrat auprès de la compagnie d'assurance.


Le souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
 peut être l'assuré, c'est-à-dire la personne sur la tête de laquelle repose le risqueLa notion de risque correspond au degré d’exposition de l’épargne aux fluctuations des marchés financiers. Plus le risque est grand, plus la fluctuation de l’épargne est importante. Une grande prise de risque ne se conçoit que sur le long terme, la durée permettant de lisser les évolutions irrégulières des marchés financiers. Ainsi, une prise de risque plus important doit normalement se traduire par un gain plus élevé sur le long terme tout en sachant que les risques de perte en capital à court terme sont alors plus grands. assuré.

Le souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
doit être juridiquement capable de souscrire un contrat et de disposer des fonds qu'il investit. Il désigne le bénéficiairePersonne(s) qui recevra(ont) le bénéfice du contrat d’assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. en cas de décès et/ou en cas de vie de l’assuré et désignée(s) dans la clause bénéficiaire., choisit la durée du contrat et les supports d'investissement.

Tant que le bénéficiairePersonne(s) qui recevra(ont) le bénéfice du contrat d’assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. en cas de décès et/ou en cas de vie de l’assuré et désignée(s) dans la clause bénéficiaire. n'a pas accepté le bénéfice du contrat, le souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
peut changer de bénéficiairePersonne(s) qui recevra(ont) le bénéfice du contrat d’assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. en cas de décès et/ou en cas de vie de l’assuré et désignée(s) dans la clause bénéficiaire. ou effectuer des arbitragesOpération qui consistant à modifier la répartition du capital entre les différents supports (fonds en eurosSupport du contrat pour lequel l’assureur garantit à l’adhérent le capital ainsi qu’un taux minimum de rémunération., unités de compteLes unités de compte sont des valeurs de référence représentatives d’obligations, de parts ou actions d’OPCVM (ou autres titres admis par le Code des Assurances et acquis par l’assureur). Les contrats dont le support est en unité de compte sont risqués puisqu’ils sont dépendants de la variation des marchés financiers.) par le désinvestissement d’un support et le réinvestissement sur un autre support. dans le cadre de contrats en unités de compteLes unités de compte sont des valeurs de référence représentatives d’obligations, de parts ou actions d’OPCVM (ou autres titres admis par le Code des Assurances et acquis par l’assureur). Les contrats dont le support est en unité de compte sont risqués puisqu’ils sont dépendants de la variation des marchés financiers..

Il peut également mettre le contrat en gage, procéder à des retraits partiels ou à des avancesOpération consistant à accorder, moyennement intérêts, une forme de prêt au souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
/adhérentPersonne physique au profit de laquelle est souscrit un contrat d’assurance-vie associatif (Madelin, PERP). L’adhérent et l’assuré sont alors la même personne.. Le montant maximum de l’avance correspond à une fraction du capital constaté sur le contrat.
, ou racheter le contrat en totalité, c'est-à-dire mettre un terme au contrat.

 

L'assuré C’est la personne dont la vie, les actes ou les biens sont garantis par un contrat d’assurance. Assuré et souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
ne font souvent qu’un, mais l’assuré n’est pas forcément le souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
du contrat. La dissociation des deux personnes est parfaitement possible.
:

L'assuré est la personne physique dont le décès ou la vie conditionne le versement des capitaux acquis ou assurés.

L'assuré peut être le souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
.
L'assuré, de part son âge détermine le traitement fiscal des capitaux décès transmis pour le calcul des droits.

 

Le bénéficiairePersonne(s) qui recevra(ont) le bénéfice du contrat d’assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. en cas de décès et/ou en cas de vie de l’assuré et désignée(s) dans la clause bénéficiaire. :

Le bénéficiairePersonne(s) qui recevra(ont) le bénéfice du contrat d’assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. en cas de décès et/ou en cas de vie de l’assuré et désignée(s) dans la clause bénéficiaire. est la personne désignée par le souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
qui, si elle est en vie à cette époque, reçoit les prestations prévues en cas de décès de l'assuré.


Il peut y avoir plusieurs bénéficiairesPersonne(s) qui recevra(ont) le bénéfice du contrat d’assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. en cas de décès et/ou en cas de vie de l’assuré et désignée(s) dans la clause bénéficiaire. et il est même recommandé de désigner une succession de bénéficiairesPersonne(s) qui recevra(ont) le bénéfice du contrat d’assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. en cas de décès et/ou en cas de vie de l’assuré et désignée(s) dans la clause bénéficiaire..