L'Opinion

Olivier Farouz, Directeur général d'Arca Patrimoine, interviewé par L'Opinion sur le thème de l'assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme..

Extrait :

" Il est terminé le temps où dès la retraite venue, les professionnels conseillaient à l'épargnant de basculer ses économies dans un fonds en eurosSupport du contrat pour lequel l’assureur garantit à l’adhérent le capital ainsi qu’un taux minimum de rémunération. de contrat d'assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme.. Cette stratégie de l'hyper sécurité n'est plus payante pour deux raisons. Premièrement, la rémunération du fonds général s'amenuise car elle est victime de la baisse des taux d'intérêt. En 2016, le rendement de ces fonds était 1,80 % contre 2,9 % en 2012 (...) Deuxièmement, l'allongement de la durée de vie nécessite de disposer d'une épargne qui continue de s'apprécier pendant plusieurs dizaine(s) d'années. « C'est un horizon de placement appréciable et dont il faut tirer profit », affirme Olivier Farouz, Directeur général d'Arca Patrimoine. "

Source : L'Opinion - 18 mai 2017 - www.lopinion.fr

Lire l'article (pdf)