Les Français craignent de manquer d'argent à la retraite

Plus de huit personnes sur dix ont peur de ne pas disposer d'assez de ressources financières après leur vie professionnelle.

La retraite est anxiogène pour une très grande partie de la population française. Selon le 16ème baromètre du Cercle des Epargnants, un « think tank » sur l'épargne et la retraite, présenté le 20 mars 2018 et réalisé par l'institut de sondage Ipsos auprès de 1.000 individus âgés de 18 ans et plus, 73% des personnes interrogées se disent inquiètes lorsqu'elles pensent à l'après vie active.


Et pour cause : 83% des répondants craignent de manquer de revenus lorsqu'ils seront retraités. Un pourcentage en hausse de 4 points par rapport à l'an dernier. Il faut dire que 72% des sondés ne savent pas quel sera le montant de leurs futures pensions. Pire : 84% s'inquiètent sur l'avenir même du système français des retraites !

Deuxième motif d'épargne

Reste que seuls 47% des individus interrogés déclarent épargner afin de se constituer un complément de revenu après la vie professionnelle. Et à peine 18% d'entre eux thésaurisent régulièrement dans cette optique. Si la préparation à la retraite représente le deuxième motif d'épargne après le fait de faire face aux dépenses imprévues, cet objectif est en recul d'un point comparé à l'année dernière (cité dans 29% des cas en 2018, contre 30% en 2017).


Pour les personnes sondées, l'assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. constitue, de loin, le meilleur support d'investissement pour préparer sa retraite. Le placement préféré des Français arrive largement en tête avec 45% des citations. Le Livret A se classe au deuxième rang avec 13% des réponses. Le plan d'épargne retraite populaire (Perp) est cité par seulement 12% des répondants alors que, comme son intitulé l'indique, il a été justement conçu pour la préparation à la retraite. Le plan d'épargne en actionsTitre de propriété représentant une part du capital d’une société. On parle aussi de parts sociales. (PEA) occupe la quatrième place (9% des citations).


Le contrat de retraite Madelin ferme la marche avec 1% des réponses. Ce faible score n'est pas très surprenant sachant que ce produit, qui propose, comme le Perp, le versement de rentes viagères à compter du départ à la retraite, est réservé aux travailleurs non-salariés (artisans, commerçants, chefs d'entreprise, professions libérales).


Il faut souligner que 20% des personnes interrogées n'ont pas trouvé leur bonheur parmi les placements proposés.

Quid de l'immobilier locatif ?

Dans son sondage, le Cercle des Epargnants a, il est vrai, occulté certains placements comme l'épargne logement (PEL, CEL) et surtout, l'épargne salariale (PEE, Perco...). Encore plus étonnant : aucune place n'est donnée à l'investissement immobilier locatif, pourtant très prisé des Français pour préparer leur retraite.


Contactez Arca Patrimoine afin d'acquérir, dans un premier temps, une information complète sur nos différentes solutions d'assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. et de retraite. Arca Patrimoine sera toujours disponibles pour vous proposer des conseils adaptés à votre profil et à vos objectifs.