Quel placement choisir à la naissance d'un enfant ?

Bébé est arrivé et l'une des premières décisions des jeunes parents est souvent de souscrire un placement en son nom. Arca Patrimoine vous explique pourquoi l'assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. s'avere un meilleur choix que le sacro-saint Livret A.


Dans de nombreuses familles, c'est la tradition : à la naissance d'un enfant, on ouvre systématiquement un Livret A à son nom. De quoi lui constituer, au fil des anniversaires et des Noëls, un joli capital, bien utile pour financer, une fois que le chérubin aura atteint sa majorité, son permis de conduire, un voyage à l'étranger, ses études supérieures, voire l'aider à se constituer un apport personnel en vue de l'acquisition de sa résidence principale.


Si cette stratégie apparaît pertinente, le Livret A n'est pas forcément le support le mieux approprié. Tout d'abord, il est plafonné à 22.950 euros, ce qui limite l'aide apportée par les parents, grands-parents, oncles, tantes, parrains et autres marraines. Ensuite, l'un des intérêts de ce livret défiscalisé est qu'il permet des retraits à tout moment sans taxation. Or, l'objectif est que l'enfant commence à piocher dans son pécule seulement à compter de ses 18 ans.

Un bon rendement
Un bon rendement


Surtout, le Livret A présente l'inconvénient de proposer une faible rémunération. Avec un taux gelé à 0,75% jusqu'au 31 janvier 2020 et une remontée des prix à 1%, son rendement net d'inflationHausse généralisée et durable des prix. est devenu négatif ! Pour toutes ces raisons, il est préférable de souscrire une assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. au nom de l'enfant. Il n'existe pas de plafond de versements. Même en prenant en compte l'imposition sur les revenus et les prélèvements sociauxEnsemble des prélèvements obligatoires qui sont opérés sur les revenus d’activité, de remplacement, du patrimoine et des placements.

Depuis le 1er juillet 2012, le taux des prélèvements sociaux est passé de 13,5 à 15,5%. Il se compose de 8,2%de cotisation sociale généralisé (CSG), une contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) de 0,5%, de 0,30 % de contributions additionnelles et 2% de revenu de solidarité active et 4,5% consacré au prélèvement social
(CSG, CRDS...) à 17,2%, la rentabilité nette des fonds en eurosSupport du contrat pour lequel l’assureur garantit à l’adhérent le capital ainsi qu’un taux minimum de rémunération. demeure supérieure à l'inflationHausse généralisée et durable des prix..


Compte tenu de l'horizon lointain d'investissement, il est judicieux d'opter pour un contrat multi-supports que nous proposons à Arca Patrimoine. A côté du fonds euros sécurisé, il sera possible d'aller chercher du rendement grâce aux unités de compteLes unités de compte sont des valeurs de référence représentatives d’obligations, de parts ou actions d’OPCVM (ou autres titres admis par le Code des Assurances et acquis par l’assureur). Les contrats dont le support est en unité de compte sont risqués puisqu’ils sont dépendants de la variation des marchés financiers. (UC) investies dans des actifs diversifiés (actionsTitre de propriété représentant une part du capital d’une société. On parle aussi de parts sociales., matières premières, immobilier...). Si le capital des UC n'est pas garanti, les éventuelles moins-values peuvent être largement compensées dans le temps. Pour limiter les risquesLa notion de risque correspond au degré d’exposition de l’épargne aux fluctuations des marchés financiers. Plus le risque est grand, plus la fluctuation de l’épargne est importante. Une grande prise de risque ne se conçoit que sur le long terme, la durée permettant de lisser les évolutions irrégulières des marchés financiers. Ainsi, une prise de risque plus important doit normalement se traduire par un gain plus élevé sur le long terme tout en sachant que les risques de perte en capital à court terme sont alors plus grands. de perte, la gestion à horizon est conseillée. Plus l'assuré sC’est la personne dont la vie, les actes ou les biens sont garantis par un contrat d’assurance. Assuré et souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
ne font souvent qu’un, mais l’assuré n’est pas forcément le souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
du contrat. La dissociation des deux personnes est parfaitement possible.
'approchera de sa majorité et plus la part du fond euros deviendra dominante dans le portefeuille.

Signature obligatoire des parents
Signature obligatoire des parents


Pour souscrire une assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. au profit d'un enfant, pas besoin de choisir un contrat Convention juridique par laquelle une ou plusieurs personnes s'engagent envers d’autres personnes à faire ou ne pas faire quelque chose.« intergénérationnel ». La majorité des assurances vie commercialisées sur le marché autorisent la souscription de personne mineure. En revanche, il faut savoir que seuls les représentants légaux, c'est-à-dire les parents, peuvent ouvrir l'assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme., même si celle-ci est destinée à être alimentée uniquement par les grands-parents.


Les deux parents doivent signer, y compris pour les couples divorcés ou séparés. En outre, l'accord de l'enfant est obligatoire à partir de ses 12 ans. Pour éviter que le jeune ne dilapide son capital à 18 ans, une clause « d'inaliénabilité temporaire » peut être ajoutée. Ce mécanisme bloque les rachats jusqu'à une date définie qui ne peut, toutefois, excéder les 25 ans de l'assuré.

Terme fixe et pacte adjoint
Terme fixe et pacte adjoint


Les grands-parents peuvent aussi souscrire une assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. « à terme fixe ». Le papy ou la mamie désigne l'enfant comme bénéficiairePersonne(s) qui recevra(ont) le bénéfice du contrat d’assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. en cas de décès et/ou en cas de vie de l’assuré et désignée(s) dans la clause bénéficiaire. du contrat. A la date fixée (correspondant, par exemple, à son 20ème anniversaire), les fonds lui seront transmis. Si le grand-parent souscripteurPersonne qui souscrit un contrat individuel d’assurance vie (offrant une sortie en capital) auprès de la compagnie d’assurance, et qui désigne le(s) bénéficiaire(s). Le souscripteur peut-être la personne assurée. Il faut distinguer le souscripteur (qui contracte), l’assuré (sur qui repose le risque) et le bénéficiaire (qui reçoit la prestation en cas de survenance du risque).
La définition de l’assuré peut être différente en fonction des contrats d’assurance.
décède avant, les sommes continueront à fructifier jusqu'au jour prévu de dénouement.


Enfin, les parents ou les grands-parents peuvent effectuer un don manuel (« de la main à la main ») assorti d'un pacte adjoint. Concrètement, ils ouvrent une assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. au nom de l'enfant. Ils envoient l'imprimé de déclaration du don manuel (Cerfa n° 2735) à leur centre des impôts. Ils rédigent sous seing privé (hors notaire) le pacte dans lequel sont précisés les conditions de gestion de l'assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. et quand le jeune sera autorisé à réaliser des rachats. Avantage de la manœuvre : l'opération bénéficie des abattementsDéduction opérée par l’administration sur le chiffre des déclarations de revenus qui sert de base au calcul de l’impôt général sur le revenu. fiscaux des dons manuels. Soit 100.000 euros par parent et par enfant ou 31.865 euros par grand-parent et par enfant, renouvelables tous les 15 ans (la date d'envoi de l'imprimé Cerfa fait foi).


Pour découvrir l'offre assurance vieAssurance de personnes avec la garantie du versement d’un capital ou d’une rente lorsque survient un événement lié à la personne assurée : son décès, un accident, une maladie, etc. Le contrat d’assurance-vie permet de protéger ses proches et de se créer une épargne de précaution à moyen et à long terme. proposée par Arca Patrimoine. Pour toute question, contactez notre service client Arca Patrimoine au 01 46 10 22 50 ou par courriel à serviceclient@arcapatrimoine.fr